| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

 
La nouvelle prescriptance
Votre logiciel de prescription respecte t-il la Loi ?
Première publication : 1er janvier 1970, mise en ligne: vendredi 9 septembre 2005 -  Jean-Jacques Fraslin

Le 30 septembre 2002, notre bon Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin, s’était penché sur la rédaction des ordonnances en dénomination commune et avait un peu balayé le Code de la Sécurité Sociale.

Philippe Douste-Blazy, lui s’est contenté d’épousseter l’article R 5123-2 du Code de la Santé Publique par un nouveau décret paru le 16 décembre 2004.

Voici les règles de la nouvelle prescriptance

med.jpg Le nouvel article R. 5000-1 du Code de la Santé Publique (applicable à toutes les spécialités quelles qu’elles soient), précise que " la prescription doit comporter au moins le principe actif du médicament désigné par sa dénomination commune, le dosage en principe actif, la voie d’administration et la forme pharmaceutique. Ces mentions figurent dans le répertoire des groupes génériques, ainsi que dans la base de données visée au III de l’article 47 de la loi nº 2000-1257 du 23 décembre 2000 relatif au financement de la sécurité sociale. Lorsque le médicament comporte plusieurs principes actifs, la prescription indique la dénomination commune et le dosage de chaque principe actif, et l’association est indiquée par l’insertion du signe « + » entre chaque principe actif. "

Réglementairement, nous ne sommes pas obligés d’écrire (DC) en fin de ligne. En revanche, il faut mettre "+" entre les principes actifs et pas "/".

Substitution : l’article R 5143-11 du Code de la Santé Publique indique que le prescripteur peut apposer la mention manuscrite " Non substituable " avant la dénomination de la spécialité prescrite.
Attention ne ne pas en abuser, car l’article R 315-1 du Code de la Sécurité Sociale précise que le service de contrôle médical peut se faire communiquer par ce professionnel les éléments motivant une telle exclusion. De tels éléments sont notamment " la compatibilité avec la qualité, la sécurité et l’efficacité des soins " (art. L162-2-1 du Code de la Sécurité Sociale).

[...]

Lire la suite sur Fulmedico



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


 

Forum de l'article


Imprimer Imprimer cet article

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

La prescription d’un antibiotique sans surveillance médicale est-elle une faute ?
Confusion dans la composition du Conseil national de l’ordre des médecins
Infection nosocomiale et responsabilité de plein droit du praticien libéral
La déclaration de choix du médecin traitant
La Sham publie la sinistralité 2005 de ses assurés
Responsabilité civile 2006 : de nouvelles difficultés à prévoir ?
Les médecins généralistes victimes du virus H1N1
La résiliation unilatérale d’un contrat d’exercice libéral
Evolution de l’accès des ayants-droit au dossier médical
Le secret médical n’est plus...


THÈMES ABORDÉS

Législation
Etat du droit et optométrie en 2006
Le certificat d’aptitude à la vie scolaire n’a pas de fondement légal
Assurance responsabilité civile professionnelle médicale : l’initiative privée mise à mal
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Le médecin soumis à la publicité
À quoi sert une assurance responsabilité civile professionnelle médicale ?
Affichage légal dans la salle d’attente du médecin
Ce que change la définition du conjoint collaborateur
Afficher les tarifs : une obligation commune à tous les professionnels de santé
Incapacité, invalidité et handicap
Remboursement des dispositifs médicaux prescrits par les masseurs kinésithérapeutes  
Prise en charge à titre dérogatoire de certaines spécialités pharmaceutiques, produits ou prestations  
Le président Sarkozy et les pharmaciens  
Exonération fiscale des jours de garde  
Associations des usagers de la Santé  
Députés et sénateurs aiment le tabac, pas la santé  
Les fumeurs pour l’interdiction de fumer  
Le défaut d’information médicale du patient est passible de sanction  
Médicament : autorisation d’utilisation temporaire  
Patient inconscient, médecin régulateur et accès au dossier médical personnel  

Médecine
La violence en médecine
Ecole et certificats médicaux
Médecine, Europe et amnistie
Faut-il garder un œil sur ses dossiers ?
Médecin collaborateur libéral : du pour et du contre...
Refus ou absence du salarié à la visite médicale du travail
Médecine & droit n°86
Les implications de l’affaire Perruche
Diplômes de la communauté européenne
Soyez votre propre médecin traitant !
Le médecin généraliste : interface entre le patient et la justice  
Manuel d’éthique médicale de l’Association médicale mondiale  
Implications juridiques du Human Genom Project  
Formation des internes spécialisés en médecine générale en droit de la santé  
L’hormone de croissance devant la justice  
Le BCG n’est plus obligatoire  
Société hispano-américaine de droit médical  
Faut-il développer l’automédication en France ?  
Carnet de santé maternité  
Donner son sang : toute une histoire...  

Santé publique
Traitez... vos déchets !
La F3A recrute
Responsabilité pour faute d’un médecin psychiatre
Bon de transport : mode d’emploi
Renouvellement de la prescription de lunettes par l’opticien
Cologne, la circoncision et le Sida
Docteur, je vous donne mon cœur !
De la sécurité alimentaire à la santé publique
Les médecins sont-ils des dealers ?
Le droit de prescription est-il à vendre ?
3e colloque international des programmes locaux & régionaux de santé  
Nouveau rapport sur la lutte antitabac dans le monde  
Combien de médecins y a-t-il en France ?  
Stratégie mondiale pour la santé publique, l’innovation et la propriété intellectuelle  
2010 année généreuse  
Règlement sanitaire international révisé  
Liens maladie-travail  
Cancer du col de l’utérus, vaccin et décès non imputables  
Mammographie numérique et dépistage  
Qu’est ce-que le droit médical ?  


SUR LE WEB


Aménagement de la loi Littoral et projet de loi ELAN. Par Pierre Jean-Meire, Avocat.
Licenciement ou rupture conventionnelle : l'impact du délai de carence en cas de négociation. Par Claire-Hélène Berny, Avocat.
Et si la France devenait l'Eldorado des ICO ? Par Arnaud Touati et Louis Soris, Avocats.
RGPD et M&A : pourquoi il est dangereux de travailler sur des datarooms américaines ?
Nuisances sonores des débits de boissons : quelles stratégies en vue de prévenir et contester une fermeture administrative ? Par Pierre Reine, Avocat.
Recouvrement de créances au Grand-Duché de Luxembourg. Par Jean-Paul Noesen et Anne-Isabelle Cador, Avocat.
Nouvel "Elan" pour le recul du contentieux de l'urbanisme. Par Brigitte Charles-Neveu, Avocat.
Combien de signatures pour une personne intervenant à un acte en une double qualité ? Par Olivier Vibert, Avocat.



Jean-Jacques Fraslin

Votre logiciel de prescription respecte t-il la Loi ?
Unions : des dispositions législatives insuffisantes
 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5