| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Médecin étranger et Guyane

lundi 29 janvier 2007

Un médecin dont le diplôme n’est pas reconnu en métropole peut exercer en Guyane si le représentant de l’Etat l’y autorise.

C’est ce qu’il ressort de l’article L4131-5 du Code de la santé publique modifié par l’ordonnance n°2005-56 du 26 janvier 2005, art. 6 publié au Journal officiel de la République française du 28 janvier 2005 dont voici un extrait :
"Par dérogation aux dispositions du 1° et du 2° de l’article L. 4111-1, le représentant de l’Etat dans la région de Guyane peut autoriser, par arrêté, un médecin ressortissant d’un pays autre que ceux mentionnés au 2° de cet article ou titulaire d’un diplôme de médecine, quel que soit le pays dans lequel ce diplôme a été obtenu, à exercer dans la région."

Les requêtes auprès du Conseil d’Etat par l’Ordre national des médecins à ce sujet ont été rejetées par une décision du 11 décembre 2006.


VOIR EN LIGNE :

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Responsabilité civile 2006 : de nouvelles difficultés à prévoir ?
Cologne, la circoncision et le Sida
La résiliation unilatérale d’un contrat d’exercice libéral
Des médecins libéraux réquisitionnés dans l’Essonne
Grandes manœuvres par motifs implicites
Le secret médical à l’aune de la Convention européenne des droits de l’homme
Responsabilité pour faute d’un médecin psychiatre
L’ingérence du législateur dans le cours d’une procédure judiciaire
Les médecins généralistes victimes du virus H1N1
La prescription d’un antibiotique sans surveillance médicale est-elle une faute ?

THÈMES ABORDÉS

Législation
Unions : des dispositions législatives insuffisantes
Affichage légal dans la salle d’attente du médecin
Petit guide juridique du consommateur de chirurgie esthétique non réparatrice
Assurance responsabilité civile professionnelle médicale : l’initiative privée mise à mal
Ecole et certificats médicaux
Médecine et justice aux Etats-Unis
Législation et verres correcteurs (2/2)
Le praticien face aux sections des assurances sociales
Ce que change la définition du conjoint collaborateur
Incapacité, invalidité et handicap
Médecin traitant : formulaire approuvé par le Conseil d’Etat  
Réforme de la première année de médecine  
L’usage du titre de docteur en chirurgie dentaire  
Les ordres désapprouvent les procédures de coopération entre professionnels de santé  
Liberté d’expression et Sécurité sociale  
Loi et handicap  
Rapport d’information sur les agences régionales de santé  
Le président Sarkozy et les pharmaciens  
Certificat médical d’absence scolaire  
Conseils départementaux de L’Ordre des médecins et vote électronique  

Médecine
Chauffards de la responsabilité civile professionnelle médicale ?
Rédaction
Le médecin soumis à la publicité
Faut-il garder un œil sur ses dossiers ?
Soyez votre propre médecin traitant !
A propos de la responsabilité civile professionnelle du médecin salarié
Ostéopathie, qui peut faire quoi ?
Droit médical - Les sites Internet francophones
Diplômes de la communauté européenne
Votre logiciel de prescription respecte t-il la Loi ?
Garde d’un médecin et réquisition  
L’illégalité de la circulaire du 2 février 2005 relative à la laïcité dans les établissements de santé  
Le droit médical appliqué à l‘ophtalmologie médicale et chirurgicale  
Levée de l’anonymat dans les centres de dépistage : les garanties de la CNIL  
Vers de nouveaux tests en cancérologie  
Du mésusage du terme « certain » dans une expertise  
Suicide des médecins  
Hériter d’un patient  
Société hispano-américaine de droit médical  
Grand froid et produits de santé  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Afssaps : arrêt de l’oxacilline orale et intramusculaire et de la cloxacilline intramusculaire
Le dépistage obligatoire et gratuit de la surdité neonatale a été voté par l’Assemblée nationale
L’affaire Tarpin met en difficulté l’institution ordinale
L’affaire Smet-Delajoux : défaut d’information ?
Le défaut d’information médicale du patient est passible de sanction
HPST : le recul de Roselyne Bachelot
Les ordres désapprouvent les procédures de coopération entre professionnels de santé
Forfait hospitalier : 18 euros depuis le 1er janvier 2010
Certificats de complaisance : un médecin bordelais mis en examen
La chirurgie plastique face aux poursuites pénales

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5