| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Etat de santé et testament

mardi 10 juillet 2007

Un notaire doit faire preuve de bon sens concernant l’état de santé de son client au moment où celui-ci fait son testament.

Pour preuve, l’Arrêt de la 1re chambre civile de la Cour de cassation (rejet) du 4 juin 2007 qui considère comme un faux, le testament authentique qui stipulait que le testateur avait dicté ses dernières volontés au notaire alors même que ce testateur "ne pouvait s’exprimer que par quatre mots et des mimiques en raison d’une hémiplégie droite et d’une aphasie consécutives à un accident vasculaire cérébral".

Cet arrêt n’est plus disponible sur Legifrance.


VOIR EN LIGNE : L’Arrêt sur Legifrance

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Le médecin face aux limites de l’obligation d’information
Chauffards de la responsabilité civile professionnelle médicale ?
Faut-il garder un œil sur ses dossiers ?
Devant les sections ordinales des assurances sociales
Le praticien face aux sections des assurances sociales
Le dépôt des biens et des valeurs à l’hôpital et en clinique
Docteur, je vous donne mon cœur !
Ecole et certificats médicaux
Bilan des sinistres en ophtalmologie au fil des ans
Ostéopathie, qui peut faire quoi ?

THÈMES ABORDÉS

Droit
Chercheurs en droit de la santé
Un médecin libéral peut-il refuser de voir un patient ?
Le secret médical n’est plus...
Demandes d’emploi : droit de la santé
Médecine & droit n°85
Soyez votre propre médecin traitant !
Un dictionnaire pour le droit de la santé et la biomédecine
Offres de stages : droit de la santé
Du serment d’Hippocrate au serment médical
Le piège des bonnes pratiques médicales
Management et carrières publiques hospitalières : un nouveau master à Cergy-Pontoise  
Un diplôme universitaire de droit médical en Languedoc-Roussillon ?  
2010 année généreuse  
Les droits des conjoints collaborateurs  
La hiérarchie des normes en droit français  
Conditions de facturation, soins ambulatoires et soins externes  
L’illégalité de la circulaire du 2 février 2005 relative à la laïcité dans les établissements de santé  
Refus d’euthanasie active  
L’usage du titre de docteur en chirurgie dentaire  
Le droit médical avec Quintura  

Jurisprudence
Les publications médicales dans les prétoires
Implications juridiques d’un défaut de diagnostic de corps étranger intra-oculaire
Les infections nosocomiales (1/2)
Les infections nosocomiales (2/2)
Accident du travail, maladie professionnelle : qui décide ?
La prescription d’un antibiotique sans surveillance médicale est-elle une faute ?
La Cour de cassation a-t-elle mis le feu aux poudres ?
Les implications de l’affaire Perruche
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Des lendemains qui déchantent pour les médecins hospitaliers
Précisions sur les suites d’une indemnisation des salariés victimes d’une maladie professionnelle liée à l’amiante  
Responsabilité du médecin généraliste après avis d’un spécialiste  
Refuser une aide-ménagère à sa mère  
Contamination par le virus de l’hépatite C au cours de transfusions sanguines  
Tatouage et piercing : le trou législastif enfin calligraphié  
Exercice illégal de la pharmacie : quatre gérants d’herboristerie chinoise condamnés  
Doute, hépatite C et jurisprudence  
Foetus et état civil  
Collecte d’adresses électroniques  
Hériter d’un patient  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Combien de temps faut-il conserver les documents santé ?
Restriction des bons de transport
Levée de l’anonymat dans les centres de dépistage : les garanties de la CNIL
Belgique : une meilleure protection des données médicales confiées à l’assureur
Scolarité : une demande de certificat médical n’est justifiée que dans certains cas parfaitement définis
Code de déontologie des masseurs-kinésithérapeutes : une vraie nouveauté ?
Cadre juridique du métier de pharmacien
Collaborateur salarié : les contrats proposés par l’Ordre des médecins
Loi de financement de la sécurité sociale pour 2009
La certification des logiciels d’aide à la prescription officialisée

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5