| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Différence entre produit de laboratoire et médicament pour l’Europe

jeudi 4 octobre 2007

"Dès lors qu’elle constate que le produit en cause avait pour vocation de détecter la présence du virus du SIDA dans des échantillons de sang, de sorte qu’il intervenait in vitro au stade du diagnostic, n’avait aucune propriété curative ou préventive et n’était pas destiné à être administré à l’homme ou à l’animal, en vue d’établir un diagnostic médical, c’est à bon droit qu’une cour d’appel a retenu que ce produit ne rentrait pas dans le champ d’application des dispositions du Règlement (CE) n° 1768/92, du 18 juin 1992, définissant le médicament."

C’est ce que nous apprend un résumé d’une décision de la chambre commerciale de la cour de cassation (Rejet, 3 avril 2007) publié dans son bulletin d’information.


VOIR EN LIGNE : Résumé n°1731 au Bulletin n°667 du 15 septembre 2007

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Chauffards de la responsabilité civile professionnelle médicale ?
Les publications médicales dans les prétoires
Les infections nosocomiales (2/2)
Le dossier médical de Google
Conservation des dossiers de consultations privées à l’hôpital public
Les fondements de la responsabilité médicale
Législation et verres correcteurs (1/2)
Faut-il garder un œil sur ses dossiers ?
La faute caractérisée et la notion de probabilité
Petit guide juridique du consommateur de chirurgie esthétique non réparatrice

THÈMES ABORDÉS

Droit communautaire
Naissance d’un enfant handicapé : l’avis du Conseil d’Etat
Des produits de santé défectueux...
La Cour de cassation a-t-elle mis le feu aux poudres ?
Une harmonisation européenne en expertise
Le secret médical à l’aune de la Convention européenne des droits de l’homme
Diplômes de la communauté européenne
Médecine, Europe et amnistie
Particularités des dispositifs médicaux « sur mesure »
Des médicaments à usage pédiatrique...
Le praticien face aux sections des assurances sociales
Différence entre produit de laboratoire et médicament pour l’Europe  
Jurisprudence et règlement européen définissant le médicament  
Donner son sang : toute une histoire...  
Convention européenne des droits de l’homme et dossier médical  
Vocabulaire droit médical néerlandais-français  
Le président Sarkozy et les pharmaciens  
Harmonisation européenne en matière de loi applicable à la responsabilité civile  
Le droit médical avec Quintura  
Conducteurs âgés : pourquoi pas de contrôle médical ?  
Belgique : médicaments et propriété intellectuelle  

Jurisprudence
Accident du travail, maladie professionnelle : qui décide ?
La prescription d’un antibiotique sans surveillance médicale est-elle une faute ?
Grandes manœuvres par motifs implicites
Cologne, la circoncision et le Sida
Infection nosocomiale et responsabilité de plein droit du praticien libéral
Prévention, aptitude et médecine du travail
Le médecin face aux limites de l’obligation d’information
Les implications de l’affaire Perruche
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Implications juridiques d’un défaut de diagnostic de corps étranger intra-oculaire
Sécurité et personnes handicapées  
Quand l’expert cause des dommages...  
Risque exceptionnel et responsabilité sans faute  
Stomatologie et chirurgie plastique  
Médecin européen et titre d’ancien chef de clinique-assistant  
Transport sanitaire et prescription médicale  
Plus large prise en charge des soins dans l’Union européenne  
Inscription et réinscription des experts  
Une faute du patient peut exonérer le médecin  
Refuser une aide-ménagère à sa mère  

Médicament
Les médecins sont-ils des dealers ?
Des médicaments utilisés en dehors des indications de l’autorisation de mise sur le marché
Soumission chimique  
L’Afssaps et les substances illicites  
Isomeride et défectuosité  
Médecin esthéticien, plaquette publicitaire d’un produit et obligation d’information  
Pharmaciens et ordonnances sécurisées  
Patron de l’Administration d’Etat chinoise de l’alimentation et du médicament : un métier à risque  
Consultation publique sur le conditionnement unitaire des spécialités pharmaceutiques  
CNIL et pharmacovigilance  
Accès aux médicaments hors AMM et aux produits de santé non remboursables  
Expert en recherches biomédicales portant sur le médicament à usage humain  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Combien de temps faut-il conserver les documents santé ?
Restriction des bons de transport
Levée de l’anonymat dans les centres de dépistage : les garanties de la CNIL
Belgique : une meilleure protection des données médicales confiées à l’assureur
Scolarité : une demande de certificat médical n’est justifiée que dans certains cas parfaitement définis
Code de déontologie des masseurs-kinésithérapeutes : une vraie nouveauté ?
Cadre juridique du métier de pharmacien
Collaborateur salarié : les contrats proposés par l’Ordre des médecins
Loi de financement de la sécurité sociale pour 2009
La certification des logiciels d’aide à la prescription officialisée

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5