| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Radiothérapie externe : plus jamais ça

dimanche 4 novembre 2007

Le directeur général de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a pris une décision, le 27 juillet 2007, fixant les modalités du contrôle de qualité interne des installations de radiothérapie externe.

Cette décision a été publiée au Journal officiel le 9 septembre 2007. Il est possible de la consulter à partir du site de l’Afssaps.

L’annexe à cette décision donne les dispositions générales, l’organisation du contrôle de qualité interne, le traitement des non-conformités, les définitions des termes utilisés dans l’annexe et les opérations de contrôle interne.

Une autre décision a été prise à ce sujet le 24 septembre 2007 et publiée au Journal officiel du 25 octobre 2007. Ce texte et son annexe sont accessibles sur Legifrance.

Les leçons semblent avoir été tirées de la triste affaire d’Epinal et des nombreux patients irradiés à des doses trop élevées par erreur.

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

2007 : enfin la transparence de l’assurance responsabilité civile professionnelle médicale ?
Le droit de prescription est-il à vendre ?
A propos du médecin collaborateur libéral
La Cour de cassation a-t-elle mis le feu aux poudres ?
L’ingérence du législateur dans le cours d’une procédure judiciaire
Un praticien lavé de l’accusation d’homicide
Naissance d’un enfant handicapé : l’avis du Conseil d’Etat
Sécurité sociale et représentativité syndicale des médecins
Votre logiciel de prescription respecte t-il la Loi ?
Confusion dans la composition du Conseil national de l’ordre des médecins

THÈMES ABORDÉS

Bonne pratique
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Ostéopathie, qui peut faire quoi ?
Le piège des bonnes pratiques médicales
Syphilis : en verra-t-on le bout ?  
Une charte de qualité pour les logiciels d’aide à la prescription  
Hygiène et prévention du risque infectieux en cabinet médical ou paramédical  
Recommandation professionnelle d’expertise psychiatrique légale  
CMU et charte de bonne conduite  
La déontologie médicale au centre du débat algérien  
Un label pour les sites santé  
Echantillons post-mortem : vers la transparence ?  
Les médecins ont leur propre notion de la qualité  
Création de l’Ordre national des infirmiers  

Santé publique
La déclaration de choix du médecin traitant
Ecole et certificats médicaux
Le dossier médical personnel
Bon de transport : mode d’emploi
La F3A recrute
Chercheurs en droit de la santé
Les médecins sont-ils des dealers ?
Infection nosocomiale et responsabilité de plein droit du praticien libéral
Le contrat première embauche : la folie
Législation et verres correcteurs (2/2)
Haute autorité de santé et délégation des tâches  
Code de déontologie et convention pédicure-podologues  
Soigner les victimes d’inceste  
La CNIL autorise les expérimentations du dossier médical personnel blanc  
Recommandations et bonnes pratiques en épidémiologie  
Afssaps : arrêt de l’oxacilline orale et intramusculaire et de la cloxacilline intramusculaire  
Diminution du nombre de secteurs de garde pour les médecins  
Code de la sécurité sociale  
Sorties autorisées des patients en arrêt de travail  
Evolution des normes internationales sur la santé de l’enfant et du jeune  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Afssaps : arrêt de l’oxacilline orale et intramusculaire et de la cloxacilline intramusculaire
Le dépistage obligatoire et gratuit de la surdité neonatale a été voté par l’Assemblée nationale
L’affaire Tarpin met en difficulté l’institution ordinale
L’affaire Smet-Delajoux : défaut d’information ?
Le défaut d’information médicale du patient est passible de sanction
HPST : le recul de Roselyne Bachelot
Les ordres désapprouvent les procédures de coopération entre professionnels de santé
Forfait hospitalier : 18 euros depuis le 1er janvier 2010
Certificats de complaisance : un médecin bordelais mis en examen
La chirurgie plastique face aux poursuites pénales

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2019 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5