| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Quand un cabinet devient établissement de soins

vendredi 9 novembre 2007

La Cour de cassation apporte des précisions intéressantes concernant la distinction entre cabinet médical et établissement de soins dans une décision du 9 mai 2007 (cassation sans renvoi).

"[...] Attendu que, pour le déclarer coupable de ce délit [NDR, ouverture et exploitation d’un établissement de santé sans autorisation], prévu et réprimé par l’article L. 715-3, alors applicable, devenu l’article L. 6125-1 du code de la santé publique, l’arrêt relève que l’établissement géré par le prévenu, en raison de la nature et de la technicité des actes qui y étaient pratiqués ainsi que du niveau de ses équipements et installations, constituait un établissement de santé privé et précisément une structure de soins alternative à l’hospitalisation permettant l’exercice de la chirurgie ambulatoire ; que les juges constatent qu’un tel établissement était soumis, lors de sa création, à l’autorisation du ministre chargé de la santé ou de l’agence régionale de l’hospitalisation, conformément aux prescriptions de l’article L. 712-8 du code de la santé publique ;

Attendu qu’en l’état de ces énonciations et constatations, d’où il résulte que l’établissement ouvert et géré par le prévenu, qui avait pour objet de dispenser, sans hébergement, des soins de courte durée en chirurgie, répondait à la définition des établissements de santé fournie par les articles L. 711-1 et L. 712-2 devenus les articles L. 6111-1 et L. 6111-2 du code de la santé publique, la cour d’appel, qui a retenu une incrimination exprimée par la loi de manière claire et précise, a caractérisé sans insuffisance l’élément matériel de l’infraction poursuivie ;

Attendu que, par ailleurs, la seule constatation de la violation, en connaissance de cause, d’une prescription légale ou réglementaire implique de la part de son auteur l’intention coupable exigée par l’article 121-3, alinéa 1er, du code pénal [...]"


VOIR EN LIGNE : L’arrêt de la Cour de cassation sur Legifrance

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Prévention, aptitude et médecine du travail
Ce que change la définition du conjoint collaborateur
La saga de l’assurance Responsabilité civile professionnelle
Droit du travail - Actualité du jour
Refus ou absence du salarié à la visite médicale du travail
Affichage légal dans la salle d’attente du médecin
Accident du travail, maladie professionnelle : qui décide ?

THÈMES ABORDÉS

Cabinet
Médecin collaborateur salarié ou libéral ?
Médecin collaborateur libéral : du pour et du contre...
L’accès direct du patient au dossier médical en cabinet libéral
Quand un cabinet devient établissement de soins  
2010 année généreuse  
Médecin collaborateur salarié : un retard justifié  
Distinction entre cabinet médical et clientèle  
Le code du travail en consultation gratuite  
Les droits des conjoints collaborateurs  

Etablissement de soins
Le dépôt des biens et des valeurs à l’hôpital et en clinique
Enchainer le patient  
Echantillons post-mortem : vers la transparence ?  
Forfait hospitalier : 18 euros depuis le 1er janvier 2010  
Etablissement de soins sans hébergement  
Management et carrières publiques hospitalières : un nouveau master à Cergy-Pontoise  
Projet de loi sur l’accès aux soins  
Lève-personne : recommandations Afssaps sophistiquées  

Jurisprudence
Etat du droit et optométrie en 2006
Des produits de santé défectueux...
L’appréciation souveraine des juges du fond
A propos de la responsabilité civile professionnelle du médecin salarié
Les infections nosocomiales (1/2)
Cologne, la circoncision et le Sida
Les implications de l’affaire Perruche
Les infections nosocomiales (2/2)
Grandes manœuvres par motifs implicites
La Cour de cassation a-t-elle mis le feu aux poudres ?
Cadre infirmier et caisson hyperbare  
Une faute du patient peut exonérer le médecin  
Honoraires d’expertise en psychiatrie  
Le défaut d’information médicale du patient est passible de sanction  
Responsabilité du fait d’un produit défectueux  
Publicité sur le tabac et Convention européenne des droits de l’homme  
Bulletin d’information de la cour de cassation  
Inscription et réinscription des experts  
Ménagez vos chèvres  
Refuser une aide-ménagère à sa mère  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Le code du travail en consultation gratuite
Protection des logiciels & des contenus médias
Déclaration 2008 : un avocat fiscaliste gratuit à Paris
Allaiter au travail
Une aide pour les cotisations personnelles destinée aux travailleurs indépendants
Loi et santé au travail des salariés
Mise sous surveillance des revenus des professions libérales de santé
Des papys dans les start-up ?
Quand un cabinet devient établissement de soins
Afssaps et PME

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5