| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Médicament : autorisation d’utilisation temporaire

dimanche 2 décembre 2007

L’obtention préalable d’une autorisation temporaire d’utilisation (ATU) délivrée par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) conditionne l’emploi de spécialités pharmaceutiques ne bénéficiant pas d’autorisation de mise sur le marché (AMM) en France, hors du cadre d’un essai clinique.

"Les ATU sont accordées à titre dérogatoire, exceptionnel et temporaire, lorsque les conditions suivantes sont réunies :
- il s’agit de traiter, de prévenir ou diagnostiquer des pathologies graves ou rares,
- en l’absence d’alternative thérapeutique (médicament ou autre) appropriée et disponible en France,
- et lorsque le rapport bénéfice/risque du médicament est présumé positif."

Il existe deux types d’ATU, celle dite nominative et celle dite de cohorte.

L’Afssaps a publié un document complet pour tous ceux qui s’intéressent aux ATU et qui doivent travailler avec ce type de produits.


VOIR EN LIGNE : Le document sur le site de l’Afssaps

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Le forfait d’adaptation des lentilles de contact
Les infections nosocomiales (1/2)
Afficher les tarifs : une obligation commune à tous les professionnels de santé
Implications juridiques d’un défaut de diagnostic de corps étranger intra-oculaire
Le médecin soumis à la publicité
Faut-il garder un œil sur ses dossiers ?
Des lendemains qui déchantent pour les médecins hospitaliers
Le médecin face aux limites de l’obligation d’information
L’Interne face au dossier médical
Les implications de l’affaire Perruche

THÈMES ABORDÉS

Législation
Incapacité, invalidité et handicap
La Cour de cassation a-t-elle mis le feu aux poudres ?
Docteur, je vous donne mon cœur !
Etat du droit et optométrie en 2006
Ostéopathie, qui peut faire quoi ?
Ce que change la définition du conjoint collaborateur
Législation et verres correcteurs (2/2)
Le praticien face aux sections des assurances sociales
A propos de la responsabilité civile professionnelle du médecin salarié
Traçabilité des lentilles de contact et de leurs solutions d’entretien
VIH et accident du travail  
Rapport sur l’assurance en responsabilité civile professionnelle médicale  
Médecine : des changements législatifs importants pour 2008  
Pharmacien et boîte "de secours" d’un traitement chronique  
HPST : le recul de Roselyne Bachelot  
Prise en charge à titre dérogatoire de certaines spécialités pharmaceutiques, produits ou prestations  
Le point sur les majeurs protégés  
Carnet de santé maternité  
Franchise médicale  
Médecin collaborateur salarié : un retard justifié  

Médicament
Les médecins sont-ils des dealers ?
Des médicaments à usage pédiatrique...
Des médicaments utilisés en dehors des indications de l’autorisation de mise sur le marché
Le président Sarkozy et les pharmaciens  
Patron de l’Administration d’Etat chinoise de l’alimentation et du médicament : un métier à risque  
Drames  
Trouver la pharmacie de garde  
Médicaments et essais cliniques  
Médecin, responsabilité contractuelle et soins conformes aux données acquises de la science  
Jurisprudence et règlement européen définissant le médicament  
Courrier électronique et médicament  
CNIL et pharmacovigilance  
Médecin esthéticien, plaquette publicitaire d’un produit et obligation d’information  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Combien de temps faut-il conserver les documents santé ?
Restriction des bons de transport
Levée de l’anonymat dans les centres de dépistage : les garanties de la CNIL
Belgique : une meilleure protection des données médicales confiées à l’assureur
Scolarité : une demande de certificat médical n’est justifiée que dans certains cas parfaitement définis
Code de déontologie des masseurs-kinésithérapeutes : une vraie nouveauté ?
Cadre juridique du métier de pharmacien
Collaborateur salarié : les contrats proposés par l’Ordre des médecins
Loi de financement de la sécurité sociale pour 2009
La certification des logiciels d’aide à la prescription officialisée

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5