| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Refus de traduire un pharmacien en chambre disciplinaire

jeudi 13 décembre 2007

Le Conseil d’État, statuant au contentieux, a décidé le 25 juillet 2007 que "lorsqu’il est saisi d’une plainte d’une personne qui ne dispose pas du droit de traduire elle-même un pharmacien en chambre de discipline, il appartient au conseil régional de l’ordre des pharmaciens, après avoir procédé à l’instruction prévue par les articles R. 5017 à R. 5019 du code de la santé publique alors en vigueur, de décider des suites à donner à la plainte".

Le Conseil d’État n’a pas suivi le tribunal administratif et la cour administrative d’appel de Bordeaux qui avaient décidé d’annuler la décision du conseil régional et du conseil national de l’ordre des pharmaciens de refuser de traduire un pharmacien en chambre disciplinaire, malgré la plainte de l’un de ses confrères.


VOIR EN LIGNE : La décision du Conseil d’État sur Legifrance

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Des lendemains qui déchantent pour les médecins hospitaliers
Chauffards de la responsabilité civile professionnelle médicale ?
Commissions régionales de conciliation et d’indemnisation : un succès
Bon de transport : mode d’emploi
Des médicaments à usage pédiatrique...
Les sinistres médicaux déclarés semblent moins nombreux que prévu
Diplômes de la communauté européenne
Le piège des bonnes pratiques médicales
Une question d’appréciation
Devant les sections ordinales des assurances sociales

THÈMES ABORDÉS

Jurisprudence
Les infections nosocomiales (2/2)
Des produits de santé défectueux...
Le médecin face aux limites de l’obligation d’information
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Etat du droit et optométrie en 2006
Accident du travail, maladie professionnelle : qui décide ?
Les implications de l’affaire Perruche
La prescription d’un antibiotique sans surveillance médicale est-elle une faute ?
A propos de la responsabilité civile professionnelle du médecin salarié
Les infections nosocomiales (1/2)
Prud’hommes et inaptitude au travail  
Responsabilté pénale et anesthésie  
Refus de traduire un pharmacien en chambre disciplinaire  
Cliniques, médecins et publicité  
Cadre infirmier et caisson hyperbare  
Retraite, accident du travail et maladie professionnelle  
Jurisprudence et expert judiciaire  
Suicide et accident du travail  
Médecin esthéticien, plaquette publicitaire d’un produit et obligation d’information  
Jurisprudence et protection de la victime d’un accident du travail  

Pharmacie
Isomeride et défectuosité  
Trouver la pharmacie de garde  
Cadre juridique du métier de pharmacien  
Exercice illégal de la pharmacie : quatre gérants d’herboristerie chinoise condamnés  
L’Afssaps et les substances illicites  
Les huiles essentielles vendues en pharmacie  
Refus d’un employé d’être exposé à une substance cancérigène  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Combien de temps faut-il conserver les documents santé ?
Restriction des bons de transport
Levée de l’anonymat dans les centres de dépistage : les garanties de la CNIL
Belgique : une meilleure protection des données médicales confiées à l’assureur
Scolarité : une demande de certificat médical n’est justifiée que dans certains cas parfaitement définis
Code de déontologie des masseurs-kinésithérapeutes : une vraie nouveauté ?
Cadre juridique du métier de pharmacien
Collaborateur salarié : les contrats proposés par l’Ordre des médecins
Loi de financement de la sécurité sociale pour 2009
La certification des logiciels d’aide à la prescription officialisée

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5