| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Pacs et procréation médicalement assistée avec tiers donneur anonyme

samedi 29 décembre 2007

Concernant un couple ayant signé un pacte civile de solidarité (pacs), un arrêt (n° 1468) du 19 décembre 2007, la 1re chambre civile de la Cour de cassation a confirmé qu’un enfant, né par procréation médicalement assistée avec tiers donneur anonyme, ne pouvait pas faire l’objet d’un adoption simple de la part de l’homme, confirmant en cela la décision de la cour d’appel.

"[...] attendu qu’ayant relevé, d’une part, que la mère de l’enfant perdrait son autorité parentale en cas d’adoption de son enfant alors qu’elle présente toute aptitude à exercer cette autorité et ne manifeste aucun rejet à son égard, d’autre part, que l’article 365 du code civil ne prévoit le partage de l’autorité parentale que dans le cas de l’adoption de l’enfant du conjoint, et qu’en l’état de la législation française, les conjoints sont des personnes unies par les liens du mariage, la cour d’appel, qui n’a contredit aucune des dispositions de la Convention européenne des droits de l’homme, a légalement justifié sa décision [...]"


VOIR EN LIGNE : Plus de détails sur le site de la Cour de cassation

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Le secret médical n’est plus...
La déclaration de choix du médecin traitant
Des médecins libéraux réquisitionnés dans l’Essonne
Le droit de prescription est-il à vendre ?
Sécurité sociale et représentativité syndicale des médecins
Assurance responsabilité civile professionnelle médicale : l’initiative privée mise à mal
Des produits de santé défectueux...
Le dossier médical personnel
A propos du médecin collaborateur libéral
Renouvellement de la prescription de lunettes par l’opticien

THÈMES ABORDÉS

Droit
Le dépôt des biens et des valeurs à l’hôpital et en clinique
Médecine & droit n°85
Du serment d’Hippocrate au serment médical
Un médecin libéral peut-il refuser de voir un patient ?
Soyez votre propre médecin traitant !
Le piège des bonnes pratiques médicales
Offres d’emploi : droit de la santé
Conditions générales d’utilisation de nos forums relatifs aux annonces d’emploi ou de stage sur notre site
Médecine & droit n°86
Etudes en droit de la santé : partagez votre expérience
Les droits des conjoints collaborateurs  
Rétention de sûreté et irresponsabilité pénale  
Exigences et bonnes pratiques  
Recueil international de législation sanitaire  
Conducteurs âgés : pourquoi pas de contrôle médical ?  
Règlement sanitaire international révisé  
Fiche de méthologie pénale et accident du travail  
Un diplôme universitaire de droit médical en Languedoc-Roussillon ?  
5e congrès americano-hispanique de droit médical  
Société hispano-américaine de droit médical  

Jurisprudence
Les infections nosocomiales (2/2)
La Cour de cassation a-t-elle mis le feu aux poudres ?
Grandes manœuvres par motifs implicites
Etat du droit et optométrie en 2006
Le médecin face aux limites de l’obligation d’information
Les infections nosocomiales (1/2)
Implications juridiques d’un défaut de diagnostic de corps étranger intra-oculaire
Accident du travail, maladie professionnelle : qui décide ?
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Des lendemains qui déchantent pour les médecins hospitaliers
Toutes les jurisprudences en droit médical  
Kinésithérapie et droit de la santé : un site d’experts  
Prud’hommes et inaptitude au travail  
Responsabilité du médecin psychiatre en établissement  
Inscription et réinscription des experts  
Responsabilité civile et établissement psychiatrique  
Astreinte médicale et établissement privé  
Jurisprudence et protection de la victime d’un accident du travail  
Une faute du patient peut exonérer le médecin  
Publicité faite par une clinique et déontologie  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Afssaps : arrêt de l’oxacilline orale et intramusculaire et de la cloxacilline intramusculaire
Le dépistage obligatoire et gratuit de la surdité neonatale a été voté par l’Assemblée nationale
L’affaire Tarpin met en difficulté l’institution ordinale
L’affaire Smet-Delajoux : défaut d’information ?
Le défaut d’information médicale du patient est passible de sanction
HPST : le recul de Roselyne Bachelot
Les ordres désapprouvent les procédures de coopération entre professionnels de santé
Forfait hospitalier : 18 euros depuis le 1er janvier 2010
Certificats de complaisance : un médecin bordelais mis en examen
La chirurgie plastique face aux poursuites pénales

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5