| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Franchise médicale

dimanche 6 janvier 2008

Il ne s’agit pas d’un terme signifiant dire la vérité au patient. Il ne s’agit toujours pas de vérité quand ce terme est traité par la plupart des médias à la recherche de polémique et de sensationnel. Il est bien question d’une somme qui est déduite des remboursements effectués par la caisse d’assurance maladie sur les médicaments, les actes paramédicaux et les transports sanitaires.

Le décret n° 2007-1937 du 26 décembre 2007 relatif à l’application de la franchise prévue au III de l’article L. 322-2 du code de la Sécurité sociale est paru au Journal officiel du 30 décembre 2006.

Cette franchise médicale a été instaurée par la loi n° 2007-1786 du 19 décembre 2007 de financement de la sécurité sociale pour 2008.

Cette franchise est limitée à 50 euros par assuré et par année civile. Jusqu’au 30 novembre 2008, cette franchise est aussi limitée à 2 euros par jour pour les actes effectués par un auxiliaire médical et à 4 euros par jour pour les transports sanitaires si ces actes ont été effectués par le même professionnel.

Les bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire, les enfants et jeunes n’ayant pas atteint l’âge de dix-huit ans au 1er janvier de l’année civile considérée. Les femmes enceintes sont aussi exonérées de cette franchise.

Finalement, la santé aurait-elle un coût ?


VOIR EN LIGNE : Le décret sur Legifrance

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Renouvellement de la prescription de lunettes par l’opticien
Les médecins sont-ils des dealers ?
Votre logiciel de prescription respecte t-il la Loi ?
Assurance responsabilité civile professionnelle médicale : l’initiative privée mise à mal
Soyez votre propre médecin traitant !
Sécurité sociale et représentativité syndicale des médecins
Les médecins généralistes victimes du virus H1N1
La Cour de cassation a-t-elle mis le feu aux poudres ?
Le contrat première embauche : la folie
Des médecins libéraux réquisitionnés dans l’Essonne

THÈMES ABORDÉS

Assurance maladie
Législation et verres correcteurs (2/2)
Devant les sections ordinales des assurances sociales
Le dossier médical personnel
Le secret médical n’est plus...
Accident du travail, maladie professionnelle : qui décide ?
Médecine, Europe et amnistie
Chirurgien-dentiste, responsabilité de l’Etat et méconnaissance des engagements internationaux  
Examen périodique de santé  
Lien de subordination médecin-clinique et Sécurité sociale  
Franchise médicale  
Disparités géographiques de consommation d’indemnités journalières en maladie  
Les médecins sont des numéros  
Tout sur le dossier médical personnel  
Accident du travail et VIH  
CCAM : les associations non répertoriées  
Loi de financement de la sécurité sociale pour 2009  

Législation
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Etat du droit et optométrie en 2006
À quoi sert une assurance responsabilité civile professionnelle médicale ?
Afficher les tarifs : une obligation commune à tous les professionnels de santé
Des produits de santé défectueux...
Le certificat d’aptitude à la vie scolaire n’a pas de fondement légal
Médecin collaborateur salarié ou libéral ?
Confusion dans la composition du Conseil national de l’ordre des médecins
Ostéopathie, qui peut faire quoi ?
Prévention, aptitude et médecine du travail
Bio... vigilance  
L’usage du titre de docteur en chirurgie dentaire  
Nouvelles règles d’archivage des informations médicales  
Le BCG n’est plus obligatoire  
Associations des usagers de la Santé  
Les nouvelles compétences des orthoptistes  
Déclaration des fichiers médicaux à la CNIL  
Le point sur les majeurs protégés  
Répartition des médecins libéraux  
Médecin collaborateur salarié : un retard justifié  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Afssaps : arrêt de l’oxacilline orale et intramusculaire et de la cloxacilline intramusculaire
Le dépistage obligatoire et gratuit de la surdité neonatale a été voté par l’Assemblée nationale
L’affaire Tarpin met en difficulté l’institution ordinale
L’affaire Smet-Delajoux : défaut d’information ?
Le défaut d’information médicale du patient est passible de sanction
HPST : le recul de Roselyne Bachelot
Les ordres désapprouvent les procédures de coopération entre professionnels de santé
Forfait hospitalier : 18 euros depuis le 1er janvier 2010
Certificats de complaisance : un médecin bordelais mis en examen
La chirurgie plastique face aux poursuites pénales

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5