| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Licenciement et maladie

vendredi 22 février 2008

"Si l’article L. 122-45 du code du travail ne s’oppose pas au licenciement motivé non pas par l’état de santé du salarié, mais par la situation objective de l’entreprise dont le fonctionnement est perturbé par l’absence prolongée ou les absences répétées du salarié, celui-ci ne peut toutefois être licencié que si ces perturbations entraînent la nécessité pour l’employeur de procéder à son remplacement définitif.
Seul peut constituer un remplacement définitif un remplacement entraînant l’embauche d’un autre salarié. Il en résulte que le recours à une entreprise prestataire de services ne peut caractériser un tel remplacement."

© TaolmorC’est ce que nous apprend le résumé n°118 au bulletin d’information de la Cour de cassation du 1er février 2008. Il concerne une décision de cassation partielle de la chambre sociale du 18 octobre 2008 ayant au licenciement d’une gardienne d’immeuble qui avait été malade et remplacée par une société prestataire de services.


VOIR EN LIGNE : Bulletin d’information n°675 de la Cour de cassation.

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Des produits de santé défectueux...
Le secret médical n’est plus...
Le dossier médical personnel
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Renouvellement de la prescription de lunettes par l’opticien
Cologne, la circoncision et le Sida
Un praticien lavé de l’accusation d’homicide
La résiliation unilatérale d’un contrat d’exercice libéral
Sécurité sociale et représentativité syndicale des médecins
Médecine, Europe et amnistie

THÈMES ABORDÉS

Droit du travail
Le contrat première embauche : la folie
Prévention, aptitude et médecine du travail
Incapacité, invalidité et handicap
Droit du travail - Actualité du jour
Refus ou absence du salarié à la visite médicale du travail
Législation et verres correcteurs (2/2)
Médecin collaborateur salarié : un retard justifié  
Proposition de reclassement, employeur et médecin du travail  
Inaptitude et obligation de reclassement  
Détective privé et travail pendant un arrêt maladie  
Congés payés et accident du travail  
Malaise, troubles antérieurs et accident du travail  
Allaiter au travail  
Accident du travail et reclassement  
Le code du travail en consultation gratuite  
Maladie et rupture du contrat de travail  

Jurisprudence
Infection nosocomiale et responsabilité de plein droit du praticien libéral
L’appréciation souveraine des juges du fond
Les infections nosocomiales (2/2)
Etat du droit et optométrie en 2006
Grandes manœuvres par motifs implicites
Accident du travail, maladie professionnelle : qui décide ?
Les implications de l’affaire Perruche
Les infections nosocomiales (1/2)
Naissance d’un enfant handicapé : l’avis du Conseil d’Etat
A propos de la responsabilité civile professionnelle du médecin salarié
Responsabilité du fait d’une infection nosocomiale  
Astreinte médicale et établissement privé  
Toutes les jurisprudences en droit médical  
Transfusion et hépatite C  
Médecin, clinique et clause de redevance d’honoraires  
Chirurgien-dentiste et indemnité de non-concurrence  
Arrêt de travail, accident du travail et reprise  
Chirurgien-dentiste, responsabilité de l’Etat et méconnaissance des engagements internationaux  
Abus de droit et rupture unilatérale d’un contrat  
Collecte d’adresses électroniques  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Afssaps : arrêt de l’oxacilline orale et intramusculaire et de la cloxacilline intramusculaire
Le dépistage obligatoire et gratuit de la surdité neonatale a été voté par l’Assemblée nationale
L’affaire Tarpin met en difficulté l’institution ordinale
L’affaire Smet-Delajoux : défaut d’information ?
Le défaut d’information médicale du patient est passible de sanction
HPST : le recul de Roselyne Bachelot
Les ordres désapprouvent les procédures de coopération entre professionnels de santé
Forfait hospitalier : 18 euros depuis le 1er janvier 2010
Certificats de complaisance : un médecin bordelais mis en examen
La chirurgie plastique face aux poursuites pénales

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5