| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Les français préfèrent être représentés par un médecin que par un politicien

mardi 4 mars 2008

Le collectif interassociatif sur la santé (CISS) et la société L2H Opinion ont publié "le baromètre des droits des malades".

Ce sondage a été réalisé début février 2008, auprès de 1056 personnes, représentatives de la population française, âgées de 15ans et plus.

© PlingCertains chiffres peuvent paraître plus marquants que d’autres. 66% des sondés sont "tout à fait d’accord" ou "plutôt d’accord" avec le fait que l’informatisation des données de santé soit un moyen de réduire les coûts pour la Sécurité sociale. 55% pensent que cette informatisation peut déboucher sur une atteinte à la vie privée.

86% sont satisfaits des informations données de manière générale par leur médecin et que ce dernier prend en compte leurs attentes en ce qui concerne le traitement proposé. Plus nombreux sont ceux qui préfèreraient voir former plus de médecins plutôt que de laisser d’autres professionnels de santé moins qualifiés intervenir.

Les patients âgés de 65 ans et plus s’estiment mieux informés que les 18-24 ans sur ce qu’il faut faire en cas de problème après un acte de soins. Contrairement à ce que laissaient entendre les débats à l’Assemblée nationale sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale de 2008, près de 60% des français s’estiment bien informés sur le coût et la prise en charge des soins quand ils se rendent chez un professionnel de santé, et seuls 13% des français ne sont pas satisfaits du tout.

Il est aussi amusant de noter que les médecins sont considérés par les français comme les mieux à même de représenter de façon légitime les usagers du système de santé (91%), juste devant les associations de patients (86%) et très loin devant les partis politiques (26%). Mais est-ce cette information que nos gouvernants vont retenir ?


VOIR EN LIGNE : Le sondage complet sur le site du CISS.

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Assurance responsabilité civile professionnelle médicale : l’initiative privée mise à mal
Unions : des dispositions législatives insuffisantes
Des médecins libéraux réquisitionnés dans l’Essonne
La Cour de cassation a-t-elle mis le feu aux poudres ?
Médecin collaborateur libéral : du pour et du contre...
Soyez votre propre médecin traitant !
Les médecins sont-ils des dealers ?
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Le dossier médical personnel
A propos du médecin collaborateur libéral

THÈMES ABORDÉS

Assurance maladie
Devant les sections ordinales des assurances sociales
Législation et verres correcteurs (2/2)
Médecine, Europe et amnistie
Sécurité sociale et représentativité syndicale des médecins
Accident du travail, maladie professionnelle : qui décide ?
Le secret médical n’est plus...
Arrêt de travail et sorties libres  
Dépenses liées aux dispositifs médicaux  
CCAM : les associations non répertoriées  
Médecin traitant : formulaire approuvé par le Conseil d’Etat  
Motif de l’arrêt de travail et secret médical  
Code de déontologie et convention pédicure-podologues  
Honoraires des médecins et idées reçues  
Vers une nouvelle convention des opticiens  
Contrôle médical privé des employeurs  
Lien de subordination médecin-clinique et Sécurité sociale  

Social
Droit du travail - Actualité du jour
Incapacité, invalidité et handicap
La violence en médecine
Convention collective du personnel des cabinets médicaux  
Loi et handicap  
Les médecins et la violence  
Code de la famille et de l’aide sociale  
Rapport sur l’indemnisation du dommage corporel  
L’ordre règne à Lille  
Refuser une aide-ménagère à sa mère  
Historique de la loi sur la contraception  
Soigner les victimes d’inceste  
Les français préfèrent être représentés par un médecin que par un politicien  

Tarification
Un problème de codifications tarifaires
Afficher les tarifs : une obligation commune à tous les professionnels de santé
Guide de lecture et de codage de la classification commune des actes médicaux  
Avenants de fin d’année  
Forfait hospitalier : 18 euros depuis le 1er janvier 2010  
Permanence des soins et fêtes de fin d’année  
Conditions de facturation, soins ambulatoires et soins externes  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Afssaps : arrêt de l’oxacilline orale et intramusculaire et de la cloxacilline intramusculaire
Le dépistage obligatoire et gratuit de la surdité neonatale a été voté par l’Assemblée nationale
L’affaire Tarpin met en difficulté l’institution ordinale
L’affaire Smet-Delajoux : défaut d’information ?
Le défaut d’information médicale du patient est passible de sanction
HPST : le recul de Roselyne Bachelot
Les ordres désapprouvent les procédures de coopération entre professionnels de santé
Forfait hospitalier : 18 euros depuis le 1er janvier 2010
Certificats de complaisance : un médecin bordelais mis en examen
La chirurgie plastique face aux poursuites pénales

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5