| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Refuser une aide-ménagère à sa mère

lundi 10 mars 2008

Un tel refus peut être risqué puisqu’il arrive qu’il conduise devant la Cour de cassation. Cela ne suffit néanmoins pas à être condamné si l’on en croit un résumé au bulletin d’information n°677 de la Cour de cassation, concernant un arrêt (cassation sans renvoi) du 13 novembre 2007, de la chambre criminelle.

© Taolmor"Le délit de délaissement suppose un acte positif, exprimant, de la part de son auteur, la volonté d’abandonner définitivement la victime.

Encourt la cassation l’arrêt qui, pour condamner une personne, citée pour avoir « délaissé Simone X., sa mère, personne vulnérable hors d’état de se protéger en raison de son âge (84 ans), notamment en faisant obstacle à la venue d’une aide-ménagère », préalablement relaxée par le tribunal correctionnel au motif que le comportement de la prévenue, pour moralement blâmable qu’il fût, ne caractérisait pas le délit poursuivi en l’absence de la démonstration d’une volonté d’abandon définitif, retient qu’elle s’est énergiquement opposée à l’intervention de l’aide-ménagère envoyée par une association au domicile de sa mère, sans apporter à celle-ci, âgée de 84 ans et venant d’être hospitalisée, une autre forme d’assistance, alors que les faits retenus n’entraient pas dans les prévisions de l’article 223-3 du code pénal."


VOIR EN LIGNE : Résumé n°337 au bulletin du 1er mars 2008

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Assurance responsabilité civile professionnelle médicale : l’initiative privée mise à mal
Soyez votre propre médecin traitant !
Grandes manœuvres par motifs implicites
Unions : des dispositions législatives insuffisantes
Le secret médical à l’aune de la Convention européenne des droits de l’homme
Médecin collaborateur libéral : du pour et du contre...
Evolution de l’accès des ayants-droit au dossier médical
L’ingérence du législateur dans le cours d’une procédure judiciaire
Cologne, la circoncision et le Sida
La prescription d’un antibiotique sans surveillance médicale est-elle une faute ?

THÈMES ABORDÉS

Jurisprudence
Infection nosocomiale et responsabilité de plein droit du praticien libéral
Les infections nosocomiales (2/2)
Des lendemains qui déchantent pour les médecins hospitaliers
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
L’appréciation souveraine des juges du fond
Prévention, aptitude et médecine du travail
Les implications de l’affaire Perruche
Accident du travail, maladie professionnelle : qui décide ?
Etat du droit et optométrie en 2006
Les infections nosocomiales (1/2)
Honoraires d’expertise en psychiatrie  
Croix rouge et mission de service public  
Visite de reprise, employeur et médecin du travail  
Malaise, troubles antérieurs et accident du travail  
Exercice illégal de la profession d’infirmier  
Les médecins notés par les patients  
Etablissement de soins sans hébergement  
Ménagez vos chèvres  
Secret médical opposable au médecin-expert  
Sécurité et personnes handicapées  

Social
Sécurité sociale et représentativité syndicale des médecins
Les médecins sont-ils des dealers ?
La violence en médecine
Incapacité, invalidité et handicap
Devant les sections ordinales des assurances sociales
Le dossier médical personnel
Droit du travail - Actualité du jour
Rapport sur l’indemnisation du dommage corporel  
Les français préfèrent être représentés par un médecin que par un politicien  
Historique de la loi sur la contraception  
CMU et charte de bonne conduite  
Médecin coordonnateur exerçant dans un établissement hébergeant des personnes agées dépendantes  
Code de la famille et de l’aide sociale  
Les médecins et la violence  
Améliorer la répartition des professionnels de santé sur le territoire  
L’ordre règne à Lille  
L’actualité sociale du jour  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Afssaps : arrêt de l’oxacilline orale et intramusculaire et de la cloxacilline intramusculaire
Le dépistage obligatoire et gratuit de la surdité neonatale a été voté par l’Assemblée nationale
L’affaire Tarpin met en difficulté l’institution ordinale
L’affaire Smet-Delajoux : défaut d’information ?
Le défaut d’information médicale du patient est passible de sanction
HPST : le recul de Roselyne Bachelot
Les ordres désapprouvent les procédures de coopération entre professionnels de santé
Forfait hospitalier : 18 euros depuis le 1er janvier 2010
Certificats de complaisance : un médecin bordelais mis en examen
La chirurgie plastique face aux poursuites pénales

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5