| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Refus d’euthanasie active

lundi 17 mars 2008

Le tribunal de grande instance de Dijon a rejeté ce jour la demande d’euthanasie active d’une patiente atteinte d’un esthesioneuroblastome. Celle-ci souhaitait que le tribunal "autorise l’un de ses médecins à lui prescrire le traitement nécessaire pour lui permettre de terminer sa vie dans le respect de sa dignité".

© BHContraire au Code de déontologie médical interdisant au médecin de donner la mort, mais aussi contraire au Code pénal qui condamne le fait d’aider quiconque à se suicider et qui interdit, bien entendu, de donner la mort, le tribunal a estimé qu’il ne pouvait pas faire droit à la requête.

Les avocats de la patiente avaient basé leur argumentaire sur la Convention européenne des droits de l’homme, mais les juges ont rejeté ce raisonnement et ont suivi les réquisitions du Procureur de la République qui estimait qu’en l’état actuel du droit, la demande de la patiente était irrecevable.

Ce cas dramatique montre les limites de la loi sur la fin de vie du 22 avril 2005, votée à la suite de l’affaire Vincent Humbert, qui tend à instaurer un droit au « laisser mourir » plutôt que de dépénaliser l’euthanasie active, comme cela a été fait aux Pays-Bas, en Suisse ou en Belgique.

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Le secret médical n’est plus...
Le dossier médical face à la gestion des risques juridiques et financiers
La Sham publie la sinistralité 2005 de ses assurés
L’ingérence du législateur dans le cours d’une procédure judiciaire
Le contrat première embauche : la folie
A propos du médecin collaborateur libéral
Infection nosocomiale et responsabilité de plein droit du praticien libéral
Un médecin libéral peut-il refuser de voir un patient ?
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Sécurité sociale et représentativité syndicale des médecins

THÈMES ABORDÉS

Déontologie
Le secret médical à l’aune de la Convention européenne des droits de l’homme
Les implications de l’affaire Perruche
Toute l’actualité en droit médical sous l’angle bioéthique
Du serment d’Hippocrate au serment médical
Code de déontologie médicale  
Refus d’euthanasie active  
L’affaire Tarpin met en difficulté l’institution ordinale  
Médecin et site Internet  
Publicité faite par une clinique et déontologie  
Les avocats, les médecins et la publicité sur Internet  
Honoraires, tact et mesure  
Premier vote pour le Conseil de l’ordre infirmier  
Code de déontologie des masseurs-kinésithérapeutes : une vraie nouveauté ?  
La déontologie médicale au centre du débat algérien  

Droit
Commissions régionales de conciliation et d’indemnisation : un succès
Médecine & droit n°86
Médecine et justice aux Etats-Unis
Le médecin soumis à la publicité
Offres d’emploi : droit de la santé
Etudes en droit de la santé : partagez votre expérience
Traitez... vos déchets !
Les sites syndiqués par Droit-medical.net
Le piège des bonnes pratiques médicales
Soyez votre propre médecin traitant !
Les droits des conjoints collaborateurs  
Rétention de sûreté et irresponsabilité pénale  
Un diplôme universitaire de droit médical en Languedoc-Roussillon ?  
La hiérarchie des normes en droit français  
Société hispano-américaine de droit médical  
Management et carrières publiques hospitalières : un nouveau master à Cergy-Pontoise  
Lien de subordination médecin-clinique et Sécurité sociale  
Exercice illégal de la profession d’infirmier  
Mémoires de droit médical en ligne  
Réconcilier Droit et Soins  

Justice
Les publications médicales dans les prétoires
Une question d’appréciation
La F3A recrute
Rédaction
Confusion dans la composition du Conseil national de l’ordre des médecins
Facturations d’actes frauduleuses : un médecin de l’Ain mis en examen  
Patron de l’Administration d’Etat chinoise de l’alimentation et du médicament : un métier à risque  
Suicide des médecins  
Certificats de complaisance : un médecin bordelais mis en examen  
Médecin expert : une expérience à part  
L’hormone de croissance devant la justice  
Justice pénale et santé  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Afssaps : arrêt de l’oxacilline orale et intramusculaire et de la cloxacilline intramusculaire
Le dépistage obligatoire et gratuit de la surdité neonatale a été voté par l’Assemblée nationale
L’affaire Tarpin met en difficulté l’institution ordinale
L’affaire Smet-Delajoux : défaut d’information ?
Le défaut d’information médicale du patient est passible de sanction
HPST : le recul de Roselyne Bachelot
Les ordres désapprouvent les procédures de coopération entre professionnels de santé
Forfait hospitalier : 18 euros depuis le 1er janvier 2010
Certificats de complaisance : un médecin bordelais mis en examen
La chirurgie plastique face aux poursuites pénales

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5