| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Une affaire au poil

dimanche 14 décembre 2008

epil.jpgL’usage d’un laser actif sur les téguments est aujourd’hui, en France, réservé aux médecins. Joëlle Béchar, esthéticienne à Beaumont (Puy-de-Dôme) et meilleure ouvrière de France dans les années 1980, a été, un peu trop sévèrement à son goût, rappelée à l’ordre pour avoir proposé à ses clientes une épilation définitive par laser à lumière pulsée, "jambes entières, maillot, aisselles..., " en « quatre à six séances indolores de "désagrégation du poil" » pour 2 500 euros.

"Entièrement déshabillée", puis placée en garde à vue "comme une criminelle", elle risque deux ans de prison et 30 000 euros d’amende pour exercice illégal de la médecine et elle sera défendue par le très médiatique maître Gilbert Collard.

Le quotidien Le Monde relate les faits et rappelle que les esthéticiennes françaises réclament depuis plusieurs années le droit à cette pratique, à l’instar de leurs collègues européennes.


VOIR EN LIGNE : Garde à vue d’une esthéticienne épilatrice : la police accusée d’être allée un poil trop loin - Le Monde 12/12/2008

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

THÈMES ABORDÉS

Esthétique
Petit guide juridique du consommateur de chirurgie esthétique non réparatrice
La chirurgie esthétique : une chirurgie pour tous ?
Publicité faite par une clinique et déontologie  
Une affaire au poil  
L’épilation réservée aux médecins  
La chirurgie plastique face aux poursuites pénales  

Pénal
Une déposition de médecin expert annulée
Grandes manœuvres par motifs implicites
La violence en médecine
Implications juridiques d’un défaut de diagnostic de corps étranger intra-oculaire
Un praticien lavé de l’accusation d’homicide
Les infections nosocomiales (1/2)
La faute caractérisée et la notion de probabilité
Un problème de codifications tarifaires
L’appréciation souveraine des juges du fond
Qu’est ce-que le droit médical ?  
Le droit médical avec Quintura  
La responsabilité pénale à l’hôpital- 6 avril 2005  
Responsabilté pénale et anesthésie  
Cadre infirmier et caisson hyperbare  
Exposition à l’amiante  
Annuaire-Pro condamné  
Justice pénale et santé  
Garde d’un médecin et réquisition  
Informations Criminologiques Hebdo : démographie carcérale  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Facturations d’actes frauduleuses : un médecin de l’Ain mis en examen
Un diplôme universitaire de droit médical en Languedoc-Roussillon ?
Exercice illégal de la pharmacie : quatre gérants d’herboristerie chinoise condamnés
Une affaire au poil
La déontologie médicale au centre du débat algérien
Contrôle médical privé des employeurs
Les médecins notés par les patients
Le conseil économique et social souhaite préciser le rôle des services de santé au travail
Suicide des médecins
Améliorer la répartition des professionnels de santé sur le territoire

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5