| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Responsabilité médicale et e-DMP

mardi 7 mars 2006

Au moment où les expérimentations régionales concernant le dossier médical personnel électronique (e-DMP) vont débuter, sans interopérabilité interrégionale rendant ce travail caduque à la fin de la période d’essai, une analyse juridique de la responsabilité des médecins face au e-DMP vient d’être publiée en ligne sur le site www.d-m-p.org . Ce travail, réalisé par Maître Michèle Anahory-Zirah, devrait faire réfléchir les médecins prêts à se lancer dans l’aventure du e-DMP en l’état actuel du projet et de la jurisprudence sur la responsabilité médicale.

Extraits :

"L’introduction du DMP fait donc craindre une surveillance accrue, préalable évident à l’engagement de leur responsabilité systématique."

"La traçabilité désormais parfaite parachève enfin la menace d’un contentieux dans lequel, dépossédé des moyens de preuve, leur responsabilité sera nécessairement engagée. [...] Les médecins sont astreints à de nouvelles charges tenant à la mise à jour du DMP."

"Si le patient entend ne pas faire figurer dans son DMP des informations essentielles àl’amélioration de la coordination des soins , il place le médecin dans l’incapacité de réaliser un acte médical conforme aux données acquises de la science."


VOIR EN LIGNE : Etude de Maître Michèle Anahory-Zirah

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire