| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Responsabilité civile du préposé

mercredi 2 août 2006

" Le préposé, titulaire d’une délégation de pouvoir, auteur d’une faute qualifiée au sens de l’article 121-3 du code pénal, l’infraction fût-elle commise dans l’exercice de ses fonctions, engage sa responsabilité civile à l’égard du tiers qui en a été victime".

Décision de rejet de la chambre criminelle de la cour de cassation, le 28 mars 2006. Bulletin d’information de la cour de cassation du 1er juillet 2006, n°643.


VOIR EN LIGNE :

 

Forum de la brève

  • > Responsabilité civile du préposé
    25 août 2006

    Bonjour,

    Qu’est-ce qu’on entend par délégation de pouvoir ? Est-ce un acte écrit, est-ce simplement les compétences attribués par décret aux professions paramédicales (infirmiers, kiné, manipulateurs, etc...), Une délégation peut-elle être attribuée oralement ? Qui sont les préposés concernés par cette décision ? Bref à qui s’applique cette décision ?

    Est-ce un revirement de la jurisprudence selon laquelle : "en vertu de l’indépendance professionnelle dont le médecin bénéficie dans l’exercice de son art, sa responsabilité s’étend aux fautes commises au préjudice des patients par les personnes qui l’assistent lors d’un acte médical d’investigation ou de soins, alors même que ces personnes seraient les préposées de l’établissement de santé où il exerce" (Civ. 1ère, 13 mars 2001, Bull. n°72). _

  • > Responsabilité civile du préposé
    24 août 2006, par manipulateur en radiologie
    Peut-on avoir plus de précision sur cette décision (quelles sont les circonstances ?). _


Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Affichage légal dans la salle d’attente du médecin
Prévention, aptitude et médecine du travail
Droit du travail - Actualité du jour
Accident du travail, maladie professionnelle : qui décide ?
Ce que change la définition du conjoint collaborateur
La saga de l’assurance Responsabilité civile professionnelle
Refus ou absence du salarié à la visite médicale du travail

THÈMES ABORDÉS

Hôpital
La Sham publie la sinistralité 2005 de ses assurés
La chambre mortuaire : un service à part dans l’hôpital
Le dépôt des biens et des valeurs à l’hôpital et en clinique
Infection nosocomiale et responsabilité de plein droit du praticien libéral
L’Interne face au dossier médical
Des lendemains qui déchantent pour les médecins hospitaliers
2010 année généreuse  
Nouvelle charte du patient hospitalisé  
Responsabilité civile et établissement psychiatrique  
L’illégalité de la circulaire du 2 février 2005 relative à la laïcité dans les établissements de santé  
La responsabilité pénale à l’hôpital- 6 avril 2005  
Responsabilité civile du préposé  
Astreinte médicale et établissement privé  
Forfait hospitalier : 18 euros depuis le 1er janvier 2010  
Management et carrières publiques hospitalières : un nouveau master à Cergy-Pontoise  
Echantillons post-mortem : vers la transparence ?  

Jurisprudence
Confusion dans la composition du Conseil national de l’ordre des médecins
L’appréciation souveraine des juges du fond
Les infections nosocomiales (1/2)
Le médecin face aux limites de l’obligation d’information
Les infections nosocomiales (2/2)
Cologne, la circoncision et le Sida
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Les fondements de la responsabilité médicale
Implications juridiques d’un défaut de diagnostic de corps étranger intra-oculaire
A propos de la responsabilité civile professionnelle du médecin salarié
Responsabilité du médecin psychiatre en établissement  
Responsabilité du fait d’une infection nosocomiale  
Inscription et réinscription des experts  
Hériter d’un patient  
Vente des parts d’une SCP  
Collecte d’adresses électroniques  
Etablissement de soins sans hébergement  
Cour d’appel et incapacité permanente partielle  
Chirurgien-dentiste, responsabilité de l’Etat et méconnaissance des engagements internationaux  
Une faute du patient peut exonérer le médecin  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Le code du travail en consultation gratuite
Protection des logiciels & des contenus médias
Déclaration 2008 : un avocat fiscaliste gratuit à Paris
Allaiter au travail
Une aide pour les cotisations personnelles destinée aux travailleurs indépendants
Loi et santé au travail des salariés
Mise sous surveillance des revenus des professions libérales de santé
Des papys dans les start-up ?
Quand un cabinet devient établissement de soins
Afssaps et PME

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5