| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Alcool, conduite et examen médical

jeudi 16 novembre 2006

pe04136_.gifDans une décision de rejet du 8 juin 2006, la chambre criminelle de la cour de cassation a statué qu’ "aucun texte n’exige que les vérifications médicales, cliniques et biologiques visées par l’article L. 234-4 du code de la route soient effectuées sur-le-champ.

Se rend coupable du délit prévu par l’article L. 234-8 dudit code le conducteur impliqué dans un accident corporel de la circulation qui, trouvé trois quarts d’heure plus tard à son domicile, refuse de se soumettre aux vérifications destinées à établir la preuve de l’état alcoolique".

Bulletin d’information de la Cour de cassation du 15 octobre 2006. N°648


VOIR EN LIGNE : Arrêt 1957 du bulletin

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Une déposition de médecin expert annulée
La chambre mortuaire : un service à part dans l’hôpital
Liens Internet en médecine légale
Un problème de codifications tarifaires

THÈMES ABORDÉS

Jurisprudence
Accident du travail, maladie professionnelle : qui décide ?
Cologne, la circoncision et le Sida
Prévention, aptitude et médecine du travail
Etat du droit et optométrie en 2006
Grandes manœuvres par motifs implicites
La Cour de cassation a-t-elle mis le feu aux poudres ?
Des produits de santé défectueux...
Naissance d’un enfant handicapé : l’avis du Conseil d’Etat
A propos de la responsabilité civile professionnelle du médecin salarié
Les infections nosocomiales (1/2)
Quand l’expert cause des dommages...  
Travail, santé et discrimination  
Médecin, responsabilité contractuelle et soins conformes aux données acquises de la science  
Rapport sur l’assurance en responsabilité civile professionnelle médicale  
Responsabilité civile et établissement psychiatrique  
Reclassement, employeur et médecin du travail  
Abus de droit et rupture unilatérale d’un contrat  
Le défaut d’information médicale du patient est passible de sanction  
Naissance et droit pénal  
Maladie et rupture du contrat de travail  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Expertise médicale : le site
Echantillons post-mortem : vers la transparence ?
Création d’un forum pour les experts selon l’article 431 du Code civil
Une FMC en gynécologie-obstétrique pour médecin expert
Du mésusage du terme « certain » dans une expertise
Médecin expert : une expérience à part
Empreintes génétiques et protection judiciaire
Ménagez vos chèvres
Recommandation professionnelle d’expertise psychiatrique légale
Alcoolémie et réquisition

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5